Juan Martin

L’artiste chilien Juan Martín Arcos a commencé ses études supérieures de communication à Santiago du Chili mais c’est son intérêt pour l’art qui l’a conduit à s’aventurer dans diverses disciplines comme la musique, la sérigraphie, la xylographie, la peinture et la photographie.

 

En 2005 il déménage à Valence, Espagne (où il a vécu près de 4 ans).  Il commence à parcourir les rues et les coins d'une ville riche sur le plan architectural et fortement influencée par l'architecte Santiago Calatrava (Cité des Arts et des Sciences). 

Les monuments l’inspirent, il se laisse captiver par les formes et les mouvements de la ville et parvient à transformer les espaces en de nouveaux endroits. 

Sa passion pour la photographie éveille un monde fascinant plein de possibilités.

 

Voyageur infatigable, en 2008, il retourne à Valparaíso du Chili pour retrouver ses racines et approfondir sa recherche artistique.

C’est à Valparaíso qu’il découvre que la photographie est son langage, sa manière de transmettre des sensations.

En 2009, il retourne en Europe, cette fois à Paris. C'est à Montmartre qu'il fait la connaissance de différentes personnalités du monde de l'art. Il expérimente diverses techniques en studio, avec pour sujet les corps, la danse, et les subtils mouvements, et trouvesa propre marque. 

 

En octobre 2010, Juan Martín déménage à Nantes et continue son travail, une fois encore il est captivé par une ville inspirante où l’art est omniprésent. Il capture des paysages oniriques pleins de magie et poésie.

Juan Martin allie l’honnêteté de l’ancien, et les technologies de la nouvelle école. C'est là que nait l'idée d'un appareil hybride (argentique et reflex) qui permet à l’artiste de laisser son empreinte sans recourir à des programmes de retouche comme Photoshop.

Ainsi l’artiste réussit à capturer ses images, avec différents types de filtres, lumières et se perfectionne dans les techniques anciennes, donnant un nouveau sens à l’espace, il réalisedes travaux comme "Mirage I", "Mirage II", "Mémoire de L’inconscient" entre autres, révélant les rêves cachés des paysages environnants, en créant son propre univers photographique.

 

Expositions 

Du 01 Décembre 2020 au 28 Février 2021
 Musée Bernard Boesch
35 Rue François Bougouin,
44510 Le Pouliguen 
Expositions et Résidence 
Du 11 juillet 2020 au 30 août 2020
Espace culturel Chapelle Sainte-Anne
44500 La Baule-Escoublac
ExpoALBA4.jpg
Afiche MIRAGE II terminado2.jpg
afiche fort sm.jpg
60320397_638971756568348_459667920942163
afiche memoria del inconciente-2.jpg
Afiche Expo Paris.jpg
aficheMira01.jpg
invitacion2013.jpg
09032010-Afiche.jpg
carton expositon JM Arcos.jpg